Main menu
Pages

Parole d'amour

Paroles d'amour pour les amoureux(se)

Ce manque c'est sans doute mon amour
Qui dans tes yeux au fil des jours
T’inonde et libère sans fin
Cette tendresse qui me vient
Quand ton beau sourire m’illumine
Me transporte sur l’étamine
Pour doucement pénétrer tes rêves
Faire que cette attente soit plus brève
Pour te donner mes doux baisers
Et faire frémir sous ton corser
Ta peau satinée et fleurie
Ou j’aime caresser l’infini
Je viendrai réchauffer ton cœur
Pour accroître toute ton ardeur
Pour te voir partir voyager
Et sur mon corps t'adonner
Je rencontrerai ton désir
Et tout ton soleil qui m’attire
A cette attraction si soudaine
Je prendrai ta main qui m'emmène
Je prendrais sans cesse tes vagues
Face à ton regard qui divague
Je resterai dans tes pensées
Dans l'attente de nous retrouver…

Il n'est peut-être pas certes la perfection même
Mais pour moi son sourire est un chant divin
Ses yeux sont à mon cœur une musique bohème
Que j'aime à savourer et en faire mon festin
Dans les secrets d'alcôve, avec lui seul je parcours
Ces pays lointain, là où le monde exprime la magie
Dans ses bras, où je voyage sans aucun détour
Il est le chef d'orchestre de mon âme, pleine d'envie
Et il l’a fait rougir à son diapason, au doux sonnet
Enjoué de ses rimes d'amour, et emplis de tendresse
Qui raisonnent dans mes soirs de solitudes apeurées
Lorsqu'il est loin de moi et qu'il me manque ses caresses...

Parole d'amour pour une femmes:

D’un soleil lumineux tu colores mes pensées
De toutes ces heures qui filent de jour comme de nuits
Ou tu viens déposer cette poussière étoilée
Sur mes paupières closes où mon rêve fleurit
Saupoudrées de chaleur, celle de tes baisers
Que tu viens esquisser d’une caresse de tes lèvres
Délicatement je tombe sur cette douceur piégée
Qui me berce et m’inonde à m’en donner la fièvre
Ce beau tableau de maître dessiné sur ma peau
C’est ton jardin d’Eden ou tu passes le râteau
Tout du bout de tes doigts tu enracines tes mots
C’est au creux de tes mains que je sens venir ton eau
Et tu fais naître en moi, sur ma peau cette rosée
Que je laisse couler au jardin de ton cœur
Un sentiment profond ou je veux m’adonner
Ou vivre de poésie je serai ton âme sœur...

La chaleur de tes bras, je la ressens encore
Qui m'enlacent en douceur et qui savent m'apaiser
De leur parfum d’émoi à ton cœur sur mon corps
Je me laisse emporter sous ton ciel étoilé
Au trésor de tes yeux qui viens me câliner
Moi je distille en toi mon regard de velours
Me consume ou je fonds cherchant à te donner
Goutte à goutte mon âme pour tous tes mots d’amour
Quand conquise et charmée, tu fleuris en mon âme
Des roses rouges satinée, des pétales de tendresse
Sous tes mains je revis et je redeviens femme
M’abandonne au rythme de tes suaves caresses...

Ne vous méprenez pas, Madame,
Moi je n'ai rien à vous donner,
Tout juste une modeste flamme
Qui conjugue le verbe aimer.
Pas d'autre argent que la tendresse,
Pas d'autre palais que mon cœur,
A courir après les richesses
On passe à coté du bonheur...
Mais j'ai des rêves plein la tête
Dont je peux vous faire cadeau,
Sans doute suis-je un peu poète
A gré des vents, au fil de l'eau.
Je vais chercher dans les étoiles
Ce qui ne m'est jamais offert
Ma poésie qui se dévoile
Comme une vision dans mon désert.
Madame, entrez dans mon royaume
A vos pieds je ne suis qu’un roi
Et mon cœur c’est celui d’un homme
Dont l'amour est la seule loi.
Laissez-moi vous dire mes printemps
Mes mots d’amour et mes faiblesses
Pendant qu’il en est encore temps
Avant que je perde ma noblesse
Celle de mon langage, je l’entends
Vous raconter mes aventures
Qu’un jour je vous espérai tant
Sans faille et sans nulles ratures
Je vous le donne je vous le dis
Cet amour qui ancré en moi
M’endort tout près de vous la nuit
Quand mes yeux n’ont que vous…

Des belles paroles d'amour

Ce tissus qui t’habille du soir jusqu’au matin
Cette nuisette qui te frôle et respire ta peau
Dans ta démarche lente quand au bas de tes reins
Elle s’envole en douceur, moi j’en perds mes mots
Laisse-moi juste en rêver que je pourrais venir
Soulever cette soie qui brule sous mon désir
Là, j’effleurerai tes fesses pour avoir un soupir
Un souffle de ta voix qui se tord à frémir…
Je lèverai mes mains tout le long de ton corps
Et puis les descendrai pour ne pas aller vite
Pour entendre ton cœur qui rougirait encore
A l’idée d’une course ou d’attendre la suite
Alors voilà le temps d’un instant de plaisir
Ou toi debout moi derrière je caresse tes seins
T’embrassant tendrement dans ton cou je respire
Et m’imprègne à mon grès d’un délicieux parfum
Qui fait naître en mon être cette envie qui m’excite
A ne plus voir que tes courbes pour unique horizon
A sentir sous mes doigts l’amour qui ressuscite
Lorsque dans l’aventure ils s’invitent en démon
Incendiant sans effort l’intérieur de ton sexe
Ou je glisse et me loge tout en délicatesse
Mon âme bien tendue, tu te donne sans complexe
A des cris et des mots qui dégagent une caresse
Jusqu’à ce que nos cœurs lâchent sous un accord majeur
Que nos cambrures retombent sur nos esprits qui trainent
Si je pouvais être seulement un fil de ce bonheur
De cette nuisette de soie aux pensées magiciennes
Rendez-vous dans tes draps ce soir dans l’hémisphère
De tes songes perdus juste sur mon équateur
Tu t'endormirais en rêvant de mon éther
De mon ciel qui doucement pour ton amour se pleure…

Parole d'amour 2018
Si comme on dit : "l'amour est un art"
Je veux être l'oeuvre sur laquelle
Tu joues sur ma peau du Mozart
Aux notes qui me donnent des ailes
Que ton archet glisse sur les cordes
Des douces courbes de mon violon
Et les fasses vibrer, pour que s'accorde
L'orchestre de mon cœur sur ta partition*
Symphonique joué de tes doigts en délire
Sur mon instrument sans crainte, son air
S'adonnera alors à la musique d'un désir
Où tu es le compositeur, et moi la parolière...
reactions
author-img
Un excellent moyen de capturer le cœur de votre bien-aimé est à travers des poèmes d'amour. Les femmes apprécient les poèmes d'amour bien pensés, doux et beaux. Les poèmes d'amour feront sûrement que votre petite amie

Commentaires

table de matières